Baptême à Saint-Ferréol

La joie spirituelle est d’un ordre supérieur encore ; c’est la joie d’être enfant de Dieu par le baptême, d’être aimé par lui comme un enfant adoptif, qui a reçu une participation de sa vie intime, et qui tend à le posséder éternellement. C’est la joie d’être dans la vérité, dans la vérité divine, d’y vivre, de marcher sous la direction de la Providence de Dieu, pour qu’il règne de plus en plus en nous dans le temps et dans l’éternité.

Publicités

Les commentaires sont désactivés.